Les divinités de la Mythologeny procèdent d'un syncrétisme (fusion) entre des personnages de fictions et certaines cultures du monde.

Au fil du temps, des syncrétismes ont émergé suite aux conquêtes et/ou par proximité géographique des peuples. Dans un futur où les échanges culturels ne sont plus génés par les distances physiques, le syncrétisme s'opérera par analogie, par ressemblance.

La méthodologie consiste à choisir un personnage masqué (issu des 5 grandes familles établies par Le Professeur) et d'en faire une analyse scénaristique. À chaque personnage, Noty et Aroz dressent un portrait symbolique et thématique, qui s'intéresse à l'essence même du récit :
Quels sont les thèmes abordés ? Quelles problématiques sont posées ? Quels symboles sont utilisés ?

Ces éléments permettent de trouver la culture adéquate au personnage.


Ci-dessous, retrouvez les analyses comparatives de la Mythologeny :

ANALYSE COMPARATIVE

Des artistes font fusionner les deux univers afin d'imaginer ce à quoi pourront ressembler les dieux de demain. Ils les représentent sous de multiples formes.

Le Professeur et ses associés effectuent une veille afin de vérifier si des cultes dédiés à ces divinités sont en train d'émerger.
C'est souvent le cas.